Gros coup de chaud social chez Miko

- ©2008 20 minutes

— 

La police est intervenue hier dans l'usine Miko de Saint-Dizier (Haute-Marne) pour libérer Prakash Patel, son directeur britannique séquestré depuis la veille dans son bureau par les salariés qui occupent le site. Les heurts ont fait 14 blessés parmi les manifestants. Le fabricant de crèmes glacées a annoncé récemment un projet de restructuration qui prévoit 254 suppressions de postes sur 493.