Quatre millions de plus en plus seuls

A Lille, Vincent Vantighem - ©2008 20 minutes

— 

Les Nordistes n'ont jamais été aussi nombreux et jamais aussi seuls qu'aujourd'hui. C'est le principal enseignement des résultats du recensement 2007 rendus publics hier par l'Insee. Sans surprise, Lille continue de s'agrandir au détriment du littoral dunkerquois. Avec une exception de taille, Villeneuve-d'Ascq a perdu 3 700 habitants depuis 1999. Etablie aujourd'hui à 4,048 millions, la population régionale augmente continuellement (+0,16 % en moyenne annuelle). Enfin, sa hausse est plus rapide dans la métropole lilloise qu'ailleurs. Depuis 1999, la capitale des Flandres a en effet accueilli 12 300 personnes de plus. Comme Lille, sept autres villes de l'agglomération (Marcq-en-Baroeul, Halluin en tête) ont grossi. « La périurbanisation se développe autour de Lille, explique Jean-Jacques Malpot, directeur régional de l'Insee. Dans le même temps, le Dunkerquois et l'ancien bassin minier - dans une moindre mesure - perdent des habitants. »

Autre enseignement de l'étude de l'Insee, « la solitude grandit ». Une façon poétique qu'a Jean-Jacques Malpot de prétendre que l'on vit de plus en plus seul. « Il y a trente ans, on était plus de trois par ménage, relate Patricia Antonov de l'Insee. Aujourd'hui, les ménages sont composés de 2,5 personnes en moyenne dans la région. » Résultat : 462 000 Nordistes se retrouvent seuls chez eux le soir. Autre particularité : le Nord est le département qui compte le plus de familles monoparentales en France (8,7 % des ménages). « C'est un peu déprimant mais ce sont les faits », conclut Jean-Jacques Malpot.