Des Pays de la Loire très attractifs

Frédéric Brenon - ©2008 20 minutes

— 

A partir de demain et pendant cinq semaines, plus d'un millier d'agents vont frapper aux portes de la région. Objectif : recueillir les dernières données d'un recensement qui a débuté en 2004. Quelque 1 208 communes, sur les 1 602 que comptent les Pays de la Loire, ont déjà été recensées. Des éléments qui ont d'ores et déjà permis à l'Insee de dresser hier un état des lieux démographique de notre région.

Au 1er janvier 2007, nous étions ainsi 3,45 millions de Ligériens, soit 233 000 de plus qu'en 1999. Une croissance élevée, de l'ordre de 29 000 habitants supplémentaires par an, qui place la région au cinquième rang national - au sixième rang des progressions.

Au niveau des départements, la Loire-Atlantique reste le plus peuplé (1,23 million) et devance le Maine-et-Loire (762 000), la Vendée (601 000), la Sarthe (558 000) et la Mayenne (302 000). Et c'est en Loire-Atlantique et, surtout, en Vendée que l'on observe les plus fortes progressions : avec un taux de croissance de 1,4 % depuis 1999, le département dirigé par Philippe de Villiers est d'ailleurs quatrième de France en la matière. « Le littoral continue d'attirer les seniors », observe-t-on à l'Insee. La croissance régionale est d'abord tirée par les communes de moins de 10 000 habitants, notamment celles de la deuxième ou troisième couronne nantaise. Certaines villes comme Casson, Geneston, La Chapelle-Heulin ou Mouzillon affichent ainsi des taux supérieurs à 5 %. A noter aussi que les nouveaux habitants arrivent majoritairement d'Ile-de-France et de la région Centre.

Sur www.20minutes.fr

Le Top 30 des villes de la région