Gautier-Sauvagnac en examen dans l'affaire des retraits suspects

- ©2008 20 minutes

— 

Denis Gautier-Sauvagnac, l'ex-président de l'UIMM (Union des industries et métiers de la métallurgie) a été mis en examen hier pour « abus de confiance », « recel d'abus de confiance » et « travail dissimulé » dans l'affaire des retraits suspects des caisses de l'organisation patronale.

En clair, des primes auraient été versées au noir à des collaborateurs de l'organisation, 19 millions d'euros auraient été retirés en liquide entre 2000 et 2007 sur plusieurs comptes de l'UIMM, et « DGS » lui-même aurait perçu 15 000 euros de prime par an sur ces fonds. Sa mise en examen n'est assortie d'aucune mesure de contrôle judiciaire.