Deux personnes interpellées pour avoir menacé Louis Sarkozy

FAIT DIVERS Ils avaient le numéro de téléphone portable de Cécilia Sarkozy...

— 

Cécilia Sarkozy a rendu la carte de paiement de la présidence de la République, qu'elle a utilisée deux fois pour des déjeuners professionnels, "pour éviter toute polémique" avant une refonte des règles de transparence de l'Elysée, a indiqué mercredi le porte-parole du gouvernement.
Cécilia Sarkozy a rendu la carte de paiement de la présidence de la République, qu'elle a utilisée deux fois pour des déjeuners professionnels, "pour éviter toute polémique" avant une refonte des règles de transparence de l'Elysée, a indiqué mercredi le porte-parole du gouvernement. — Thomas Coex AFP/Archives

Deux hommes âgés de 21 et 22 ans originaires de Seine-Saint-Denis ont été interpellés en milieu de semaine dernière pour avoir proféré des menaces à l'encontre du plus jeune fils de Nicolas Sarkozy, a appris l'AFP, confirmant une information du Point.fr.

Au cours de l'été, un salarié d'Orange se vante auprès de l'un de ses amis d'avoir accès à la liste des numéros des abonnés VIP de l'opérateur téléphonique, dont celui de Cécilia Sarkozy. L'ami, sapeur-pompier, décide alors de composer le numéro et tombe sur Louis, le jeune fils du président de la République et de Cécilia. Il rappellera plusieurs fois l'enfant mais se fera plus menaçant le 5 janvier où il profèrera des menaces de mort envers le garçonnet.

Mercredi, l'ex-épouse de Nicolas Sarkozy, Cécilia, a été entendue par la brigade criminelle de la PJ parisienne en charge de l'enquête ainsi que l'une de ses filles, Jeanne-Marie. Les policiers ont rapidement identifié l'employé indélicat d'Orange et son complice, qui ont été interpellés et placés en garde à vue dans la foulée.

Déférés devant le parquet de Bobigny en fin de semaine, ils comparaîtront en février devant le TGI de Bobigny.