Un Allemand se suicide en prison à Gradignan

FAIT DIVERS En détention provisoire depuis le mois de juin dans le cadre d'une enquête portant sur un trafic de stupéfiants...

Avec agence

— 

Un ressortissant allemand, en détention provisoire depuis le mois de juin dans le cadre d'une enquête portant sur un trafic de stupéfiants, s'est donné la mort samedi à la maison d'arrêt de Gradignan (Gironde), a-t-on appris ce lundi de source judiciaire à Bordeaux.

L'homme, âgé de 45 ans et psychologiquement fragile, «faisait l'objet d'une surveillance particulière» de la part des services pénitentiaires. En l'absence de son codétenu, «il a profité d'un laps de temps de moins de 35 minutes» pour se donner la mort avec un câble de télévision, a précisé Marie-Hélène de la Landelle, magistrate au parquet de Bordeaux.

Une double enquête judiciaire et administrative a été ouverte, mais les premières constations laissent peu de doute quant au déroulement des faits, a-t-elle précisé.