Les cinq meilleures idées pour l'environnement

F. Miquet-Marty (institut LH2)

— 

Les résultats de notre sondage sur l'environnement.
Les résultats de notre sondage sur l'environnement. — DR

Interrogés sur les «bonnes idées» mises en oeuvre dans les villes à propos de l'environnement, les Français en plébiscitent trois. D'abord, ils mettent en tête la généralisation de la récupération des eaux de pluie pour les usages municipaux (une idée mise en oeuvre à Drancy en Seine-Saint-Denis ou à Petit-Couronne en Seine-Maritime). Ensuite, ils mettent en avant le transport en commun des personnes âgées ou à mobilité réduite en créant des navettes gratuites, comme à Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire). Enfin, il leur semble urgent de favoriser le tri sélectif.

En dépit de leur hétérogénéité apparente, ces trois mesures présentent des traits communs: leur simplicité, leur utilité directe, et surtout, leur caractère non futuriste. C'est sur ce dernier point que réside la principale surprise de cette enquête. Aucune de ces mesures n'apparaît comme une rupture par rapport à ce qui est réalisé jusqu'ici, ni comme une innovation technologique.

Sur ce dernier point, il est frappant d'observer que, parmi les idées proposées, les innovations technologiques sont moins appréciées: les «bilans carbone» ne sont cités qu'en 20e position; l'optimisation de l'éclairage public en 16e position (51%), la géothermie en 12e position (60%, idée mise en oeuvre à L'Haÿ-les-Roses, dans le Val-de-Marne).

Autre surprise du sondage : les scores décevants attribués aux services municipaux de location de vélos (comme le Vélib'), en 13e position (56%), et le développement des tramways, en 15e position (53%). Ces résultats s'expliquent par l'importance des personnes résidant en milieu rural ou dans les petites villes, et qui, bien évidemment, éprouvent des besoins limités à l'égard de ces dispositifs.