A Lille, Aubry face à une jeune connaissance

A Lille, Vincent Vantighem

— 

Une nièce de l'ancien maire PS de Lille Pierre Mauroy, Brigitte Mauroy, devrait figurer en deuxième position sur la liste conduite par le député UMP Sébastien Huyghe, lors des municipales lilloises face à Martine Aubry (PS), a annoncé mercredi la Voix du Nord sur son site internet.
Une nièce de l'ancien maire PS de Lille Pierre Mauroy, Brigitte Mauroy, devrait figurer en deuxième position sur la liste conduite par le député UMP Sébastien Huyghe, lors des municipales lilloises face à Martine Aubry (PS), a annoncé mercredi la Voix du Nord sur son site internet. — Bertrand Guay AFP

Comme on se retrouve... Martine Aubry affrontera au mois de mars celui qui se targue en privé de lui avoir « brisé sa carrière ». Car l'ancienne ministre (PS) du Travail a déjà croisé le fer avec Sébastien Huyghe. C'était lors des législatives de 2002. A la surprise générale, le candidat UMP en était sorti victorieux.

Martine Aubry n'a pas oublié. Elle n'a pas paniqué non plus en apprenant qu'elle recroiserait la route de ce clerc de notaire de 38 ans. Il faut dire que, hormis une parenthèse gaulliste de 1947 à 1955, le beffroi lillois est acquis à la gauche depuis 1896. Alors, pour le conquérir, Sébastien Huyghe est allé se servir à gauche. Au Parti radical de gauche même. C'est là qu'il a débauché Brigitte Mauroy, nièce de l'ancien Premier ministre. Un coup médiatique, plus que politique, destiné à booster une campagne qui « avait pris un peu de retard », de l'aveu même d'un haut responsable UMP.

A l'aise dans son costume de favorite, la fille de Jacques Delors, elle, enchaîne les réunions publiques. Elle étale un bilan flatteur et tente de tordre le cou au prétendu désamour des Lillois à son égard (lire encadré ci-dessous). Il lui faudra surtout éviter l'excès de confiance sur lequel la droite ne manquera pas de faire campagne. Et pour cause : c'est ce qui avait conduit à sa perte en 2002.

les chiffres
51,09% des électeurs de la 5e circonscription du Nord ont préféré Sébastien Huyghe à Martine Aubry, lors des législatives de 2002.
55,92% des Lillois ont voté pour Ségolène Royal au 2nd tour de l’élection présidentielle de 2007.
55,42% des voix, c’est le meilleur résultat réalisé par la gauche au 2nd tour des municipales à Lille depuis trente ans. Il est à mettre à l’actif de Pierre Mauroy en 1977.
29 élus lillois sont conseillers de Lille Métropole communauté urbaine.