Appel à témoins pour localiser les victimes d'un pédophile présumé

ENQUETE Il s'agit d'un professeur de lettres du Loiret...

Avec agence

— 

Une juge d'instruction d'Albertville (Savoie) a lancé ce vendredi un appel à témoins pour tenter de localiser d'éventuelles victimes d'un professeur de lettres du Loiret, soupçonné d'avoir commis de nombreux viols sur des mineurs pendant près de 50 ans.

Cours privés de soutien scolaire

Dans un communiqué lu à la presse, Hélène Gerhards-Lastera a lancé un appel à témoins à «toute personne susceptible d'avoir été témoin ou victime des agissements d'un professeur de lettres (français, latin, grec)», aujourd'hui âgé de 73 ans, qui a été mis en examen et écroué jeudi en Savoie.

Ce professeur a exercé «dans les établissements Benjamin-Franklin à Orléans, Châteaudun, et au collège Condorcet à Fleury-les-Aubrais» (Loiret) et a «dispensé des cours privés de soutien scolaire à son domicile ou dans le cadre associatif et notamment au Crab (centre de rencontre et d'animation de la Bustière)» à Fleury-les-Aubrais, a précisé la juge.

Attouchements sur ses fils et petits-fils

Interpellé le 7 janvier dans le Loiret, ce professeur est soupçonné d'avoir abusé de ses deux fils, aujourd'hui trentenaires pendant une vingtaine d'années, et des deux fils de l'un d'entre eux, lorsqu'ils étaient âgés de 4 et 8 ans, a précisé le procureur de la République d'Albertville, Henry-Michel Perret.

«La plus grande partie des faits s'est déroulée dans la région d'Orléans» mais à la suite d'attouchements commis en 2003 sur son petit-fils en Maurienne, le père de l'enfant, lui-même victime, a déposé plainte, ce qui explique pourquoi un juge d'Albertville est saisi.

Outre les viols sur les membres de sa famille, «'auteur aurait plus ou moins reconnu avoir commis les mêmes faits sur des personnes à qui il donnait des cours ou du soutien scolaire dans la région d'Orléans», a précisé Henry-Michel Perret.