Les radars ne seraient pas installés correctement

ROUTE «Auto Plus» en remet une couche, vidéos à l’appui...

C. F.

— 

Un radar embarqué
Un radar embarqué — DR

«Auto Plus» enfonce le clou sur les radars. Après avoir révélé fin octobre l’existence d’un rapport officiel mettant en évidence d'importantes «erreurs de mesure» des radars de vitesse fixes ou embarqués, le magazine revient avec des preuves en images ce vendredi.

Sur une vidéo postée sur son site Internet, le mensuel montre des forces de l’ordre en train d’installer des radars embarqués (à bord des véhicules) sans respecter la procédure, à savoir l’utilisation d’un jalon et d’un décamètre pour s’assurer que le radar est bien orienté à 25°. Et ce, faute d’avoir le matériel adéquat. «Auto Plus» rappelle qu’il suffit que l'angle soit à 22° pour qu'un automobiliste qui roule à 121 km/h soit verbalisé à 136 km/h...



En octobre, le ministère de l’Intérieur avait démenti un mauvais positionnement radars. «Il n'y a pas de cas d'erreur constaté», avait-il assuré, précisant que «toutes les garanties sont réunies pour qu'aucune erreur matérielle ou humaine ne se produise dans la constatation de la vitesse.» L’Automobile Club d’Alsace avait alors demandé une enquête officielle et un moratoire sur les amendes et la constatation des infractions routières. Sans résultat pour l’instant.

Encadre Le total des produits des amendes générés par les radars s'est élevé à près de 350 millions d'euros en 2006. A la fin 2007, 2.000 radars (deux tiers fixes et un tiers mobiles) devaient en service sur les routes en France.