L'épave de «La P'tite Julie» a été localisée

— 

Le chasseur de mines l'Eridan a appareillé jeudi matin à 10h00 de la base militaire de Brest vers la zone du naufrage de "La P'Tite Julie" qu'il devrait rejoindre vers 18h00 pour localiser puis inspecter l'épave du chalutier qui gît par 80 mètres de fond
Le chasseur de mines l'Eridan a appareillé jeudi matin à 10h00 de la base militaire de Brest vers la zone du naufrage de "La P'Tite Julie" qu'il devrait rejoindre vers 18h00 pour localiser puis inspecter l'épave du chalutier qui gît par 80 mètres de fond — Fred Tanneau AFP

Un chasseur de mines a localisé ce jeudi l’épave du chalutier «La P'tite Julie» qui gît par 80 m de fond à une cinquantaine de kilomètres de l'île Vierge (Finistère Nord). Elle est «couchée au fond sur son flanc gauche», mais «les mauvaises conditions météorologiques n’ont pas permis de rapporter des images du chalutier», a déclaré un porte-parole de la préfecture à l’AFP.

Le naufrage du bateau avec sept marins français et portugais à son bord a eu lieu, il y a une semaine. Un marin portugais a été retrouvé vivant, deux corps ont été repêchés, les quatre autres marins, deux Français et deux Portugais, sont encore portés disparus.

Hommage aux marins


Par ailleurs, le président de la République doit se rendre vendredi à Pléneuf-Val-André (Côtes-d'Armor) pour rencontrer les familles des victimes du sinistre et rendre hommage aux marins disparus. Nicolas Sarkozy devrait s'entretenir avec les familles à la mairie, puis déposer une gerbe à la chapelle du petit port voisin de Dahouët, où un registre de condoléances a été ouvert. Sa visite devrait être «très rapide», selon la préfecture.

Une cérémonie doit également avoir lieu samedi matin à Pléneuf-Val-André, cité balnéaire proche d'Erquy, port d'attache du chalutier, pour les obsèques des deux marins français dont les corps ont été retrouvés.