Le service minimum à l'école mis à l'épreuve le 24 janvier

- ©2008 20 minutes

— 

Plus vite que prévu. Hier, le ministre de l'Education, Xavier Darcos, a demandé que le « service minimum » soit expérimenté dès la grève des profs du 24 janvier dans les écoles maternelles et primaires, et non en septembre, comme annoncé au début. Les mairies « volontaires » pour accepter des enfants malgré la fermeture de l'école recevront « 90 euros pour 15 élèves accueil­lis », financés par les retenues sur les salaires des grévistes. Les syndicats y voient une façon de « con­traindre l'exercice du droit de grève ».