Quatre suspects en garde-à-vue pour le meurtre d'une Française d'ACF

BURUNDI Un ancien chauffeur d'ACF, un ancien électricien et un couple...

Avec agence

— 

Une Française travaillant pour l'organisation humanitaire Action contre la faim (ACF) a été tuée lundi par balle et une autre Française grièvement blessée au Burundi, à Ruyigi (170 km à l'est de Bujumbura) lundi soir, a-t-on appris de source policière mardi.
Une Française travaillant pour l'organisation humanitaire Action contre la faim (ACF) a été tuée lundi par balle et une autre Française grièvement blessée au Burundi, à Ruyigi (170 km à l'est de Bujumbura) lundi soir, a-t-on appris de source policière mardi. — Francis Nallier AFP
Quatre personnes soupçonnées d'être impliquées dans le meurtre lundi d'une volontaire française d'Action contre la Faim (ACF) dans l'est du Burundi, ont été placées en garde-à-vue, a-t-on appris jeudi de source policière.

Selon des sources policières à Ruyigi, un ancien chauffeur d'ACF et un ancien électricien ont été interpellés mercredi soir, tandis qu'un couple, dont la femme se trouvait dans le véhicule de la victime au moment du drame, a été arrêté jeudi à l'aube.

«L'enquête progresse très bien»

«Une commission spéciale d'enquête a été mise en place et c'est elle qui est en train d'interroger tous ces suspects, (...) et je peux vous assurer que l'enquête progresse très bien», a assuré le porte-parole de la police, Pierre Chanel Ntarabaganyi.

Mercredi, le gouvernement Burundais avait annoncé que cinq suspects étaient interrogés.