Montebourg craint des affrontements au PS

POLITIQUE Arnaud Montebourg a réagi jeudi aux propos de Ségolène Royal sur la direction du parti Socialiste...

— 

Le député Arnaud Montebourg — qui n’exclut pas d’être lui-même candidat au poste de premier secrétaire du parti Socialiste — a réagi jeudi matin aux propos de Ségolène Royal de prendre la direction du PS. Pour le député de Saône-et-Loire, les socialistes doivent éviter «une primaire interminable entre des présidentiables qui s'affronteraient dès maintenant jusqu'en 2012».

«Nous avons besoin de reconstruire un parti beaucoup plus large que ce qui existe, qui se remette au travail et qui écoute la société, fasse des propositions, se rassemble et se transforme», a ajouté Montebourg.

Le député PS Jean-Christophe Cambadélis a déclaré en visant Ségolène Royal que "l'annonce de la ronde des présidentiables n'est pas inattendue mais vraiment malvenue". Pour le député parisien, "les présidentiables devraient penser à ceux qui "en bas" travaillent pour contrer le gouvernement et réussir les municipales".

L'ex-candidate socialiste à l'élection présidentielle, Ségolène Royal, a assuré jeudi sur France 2 qu’elle comptait «aller jusqu'au bout de ce [qu’elle a ] entamé au cours de cette campagne présidentielle pour rénover la gauche».