Travailler un pneu plus pour gagner un pneu plus

- ©2007 20 minutes

— 

Consultés par leur direction, les salariés de l'usine de pneumatiques Continental de Sarre­guemines (Mo­selle) ont voté à 75 % en faveur d'un retour à la semaine de 40 heures. Le personnel était appelé à se prononcer sur un rachat de deux à dix jours de RTT, payés à 125 %, et sur des heures supplémentaires à effectuer dans le cadre du « paquet fiscal » voté cet été par le Parlement. Sur les 1 300 salariés inscrits, 89 % ont pris part à ce référendum. Chez les cadres, le « oui » a obtenu 96 % des suffrages contre seu­lement 69 % chez les ouvriers.

« Il s'agit d'améliorer la productivité du site en travaillant 331 jours dans l'année - contre 325 actuellement - et produire 200 000 pneus de plus à partir d'avril prochain », a expliqué François Gérard, le directeur de l'établissement, qui a promis l'embauche de 50 personnes en cas d'accord. « Notre objectif est d'économiser deux millions d'euros par an en allongeant la durée du travail sans alourdir nos charges fixes. »

Un accord formel doit maintenant être négocié d'ici à la fin de l'année prochaine avec les quatre syndicats de l'entreprise qui ont déjà souligné des « points bloquants » dans le projet de la direction.