Trois scénarios pour ne pas supprimer la Pentecôte

- ©2007 20 minutes

— 

Le secrétaire d'Etat à la Prospective, Eric Bes­son, a proposé hier trois scénarios pour mettre fin au « désordre » généré par la Journée de solidarité avec les personnes âgées et handica­pées. Ecartant l'idée de sa suppression, il propose comme première solution de travailler un jour férié de son choix chaque année. Une autre possibilité consiste à revenir à un lundi de Pentecôte chômé, mais les entreprises et salariés choisissent les modalités de leur Journée de solidarité. Enfin, le dernier scénario conserve la situation actuelle mais améliore la garde des enfants ce jour-là. Cette journée travaillée mais non rémunérée, remplaçant le jour férié de la Pentecôte, rapporte 2 milliards d'euros à l'Etat.

Sur www.20minutes.fr

Faut-il travailler ce jour-là ?