Le portable pour enfants passe mal

Philippe Blanc - ©2007 20 minutes

— 

Le Mo1 d'Imaginarium est un téléphone portable destiné aux enfants de 6 ans et plus.
Le Mo1 d'Imaginarium est un téléphone portable destiné aux enfants de 6 ans et plus. — Reuters

Au magasin Imaginarium à Paris, le nouveau jouet n'est pas mis en avant. Au contraire, il est caché sous le comptoir de la caissière, tant l'objet risque de faire polémique. Le Mo1 est un téléphone portable destiné aux enfants de 6 ans et plus. Ce mobile simplifié, avec seulement 7 touches, est proposé à la vente depuis ce week-end par la société espagnole Imaginarium, au prix de 99 euros. C'est le troisième produit de ce type à être lancé sur le marché hexagonal, après le Babymo en 2005 et le Kiditel au printemps dernier. Les associations Agir pour l'environnement et Priartem (Pour une réglementation des implantations d'antennes-relais de téléphonie mobile) s'opposent à la commercialisation de ce téléphone et espèrent retirer de la vente ce nouveau modèle, comme elles l'avaient fait avec les deux précédents.

Ces deux associations doivent rencontrer la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, le 15 janvier pour demander l'interdiction de la vente de téléphones aux enfants. Elles mettent en garde : « On sait que le cerveau des enfants absorbe 60 % de rayonnements électromagnétiques de plus que celui des adultes. » Elles avancent également le rapport publié en 2005 par des experts britanniques du National Radiological Protection Board, qui considère que les enfants de moins de 9 ans ne devraient pas avoir de téléphone mobile. Imaginarium réplique que le haut-parleur s'active automatiquement lors d'un appel reçu, ce qui permet à l'enfant de ne pas porter le combiné à son oreille et la société précise dans sa notice que le Mo1 n'est pas recommandé pour les enfants de moins de 36 mois.