Législative partielle: duel serré dans le Val-d'Oise

ELECTIONS Dans l'ancienne circonscription de Strauss-Kahn, les candidats PS et UMP sont au coude à coude...

S.A, d'après AFP

— 

Emeutes à Villiers-le-Bel, départ du baron local Dominique Strauss-Kahn, élection partielle sans incidence nationale: ce sont des électeurs chamboulés qui sont appelés à élire dimanche le nouveau député de la 8ème circonscription du Val-d'Oise.
Emeutes à Villiers-le-Bel, départ du baron local Dominique Strauss-Kahn, élection partielle sans incidence nationale: ce sont des électeurs chamboulés qui sont appelés à élire dimanche le nouveau député de la 8ème circonscription du Val-d'Oise. — Oolivier Laban-Mattei AFP/Archives
OK Corral à DSK land. François Pupponi et Sylvie Noachovitch sont au coude à coude, au sortir du premier tour de la législative partielle de la 8ème circonscription du Val-d'Oise.

Le maire PS de Sarcelles, François Pupponi, est arrivé en tête dimanche du premier tour avec 38,83% des suffrages et 168 voix d'avance sur sa rivale UMP (37,43%) qu'il retrouvera au second tour.

25% de participation

Les 48.768 électeurs de Sarcelles, Villiers-le-Bel, Garges-lès-Gonesse, Arnouville-lès-Gonesse et Bonneuil-en-France étaient appelés à élire le successeur de Dominique Strauss-Kahn, démissionnaire après avoir été élu directeur général du Fonds monétaire international (FMI).

Ce scrutin a eu lieu deux semaines après les échauffourées de Villiers-le-Bel. Le taux de participation traditionnellement bas lors d'une partielle s'élève à 25,06%.
Lors des dernières élections législatives, l'ancienne avocate de l'émission de Julien Courbet était déjà arrivée de peu derrière DSK, profitant d'une forte abstention. Avant d'être balayée au second tour.