Perpétuité pour le meurtrier de Mathias

JUSTICE Il a violé et tué le garçon de 4 ans, en mai 2006, à Moulins-Engilbert (Nièvre)...

M.A. avec AFP

— 

Christian Beaulieu, 57 ans, accusé d'avoir violé et tué Mathias, 4 ans, en mai 2006 à Moulins-Engilbert (Nièvre), s'est montré peu bavard lundi, au premier jour de son procès devant la cour d'assises de la Nièvre à Nevers.
Christian Beaulieu, 57 ans, accusé d'avoir violé et tué Mathias, 4 ans, en mai 2006 à Moulins-Engilbert (Nièvre), s'est montré peu bavard lundi, au premier jour de son procès devant la cour d'assises de la Nièvre à Nevers. — Jeff Pachoud AFP

La cour d'assises de la Nièvre a condamné vendredi à Nevers Christian Beaulieu, 57 ans, à la réclusion criminelle à perpétuité pour avoir violé et tué Mathias, 4 ans, en mai 2006, à Moulins-Engilbert (Nièvre).

«Un véritable prédateur d'enfants»

«C'est un véritable prédateur d'enfants, depuis longtemps», a affirmé l'avocat général, Chrisitan Gongora. «Une rencontre fortuite, en une demi-seconde, a fait basculer la vie d'un enfant et d'une famille.»

Il avait requis la réclusion criminelle à perpétuité assortie d'une période de sûreté de 22 ans. «Votre rôle va être d'assurer la sécurité définitive de la société eu égard aux agissements de Christian Beaulieu», avait lancé aux jurés le magistrat dans son réquisitoire.

Il a avoué avant de se rétracter

Christian Beaulieu a reconnu à l'audience une partie des faits, affirmant que son «côté méchant» l'avait «poussé à faire tout ça». Il avait été interpellé six jours après la mort de Mathias, dans son appartement de Moulins-Engilbert. En garde à vue, il avait avoué avant de se rétracter.

Mathias avait disparu le soir du 6 mai 2006 alors qu'il jouait près de la salle des fêtes de Moulins-Engilbert, où ses parents participaient à un dîner dansant. Son corps avait retrouvé le lendemain matin, à 300 mètres de là. Christian Beaulieu avait été interpellé six jours plus tard.