Presque tous les Français ont été fessés

Ph. B. - ©2007 20 minutes

— 

Une étude d'une association française, l'Union des familles en Europe, publiée hier, montre qu'en France, 87 % des parents reconnaissent avoir donné des fessées à leurs enfants. La punition a été infligée à la quasi-totalité des Français, 95 % des sondés (toutes générations confondues) reconnaissant avoir reçu au moins une fessée dans leur vie. Un fait notable ressort de cette étude : les hommes et les femmes ne perçoivent pas de la même manière la punition. Ainsi, 82 % des pères la trouvent méritée, quand seulement 53 % des mères pensent la même chose.

L'association remarque que les enfants uniques sont un peu plus fessés que les autres (98 % contre 91 %). Qu'en est-il des autres châtiments ? Les gifles disparaissent : plus de la moitié des grands-parents actuels en ont donné à leurs enfants, alors que seulement un quart des parents d'aujourd'hui baffent leur progéniture. Les vieilles méthodes disparaissent, le martinet n'est quasiment plus utilisé, tout comme les privations de repas et les douches froides. De nouvelles menaces sont fréquemment utilisées, comme les interdictions de sortie et de console de jeux.

La fessée demeure légale en France, mais le Conseil de l'Europe a recommandé à tous ses membres de l'interdire. Dans les pays scandinaves, ainsi qu'en Allemagne, cette correction est déjà officiellement interdite.

Sur www.20minutes.fr

Que pensez-vous de la fessée ?