Honnie par les syndicats et les fédérations de parents d'élèves de l'enseignement public, la note de vie scolaire frôle le zéro pointé au collège, où les premiers conseils de classe ont commencé à l'inscrire dans les bulletins scolaires.
Honnie par les syndicats et les fédérations de parents d'élèves de l'enseignement public, la note de vie scolaire frôle le zéro pointé au collège, où les premiers conseils de classe ont commencé à l'inscrire dans les bulletins scolaires. — Mehdi Fedouach AFP

Coupe de France

La France n’est pas une terre de scientifiques

ETUDE – Une enquête de l’OCDE sur les connaissances scolaires internationales relègue l’Hexagone en…

Ni nul, ni bon, juste moyen. Le niveau des Français en sciences est plutôt modeste, selon la dernière enquête Pisa de l’OCDE sur les connaissances et les compétences des jeunes de 15 ans dans le monde.
 
La France reléguée au-delà du 30è rang
 
A partir de tests réalisés auprès de 400.000 élèves de 57 pays en 2006, cette enquête met particulièrement l'accent sur la capacité des élèves à comprendre et résoudre des problèmes scientifiques.
 
Le trio de tête des pays dont les élèves sont les plus performants en science se compose de la Finlande, suivie de Hong Kong-Chine et du Canada. La France ne se place qu’au 32è rang, compte tenu de modestes variations possibles entre les pays. En bas du tableau, l'Azerbaïdjan, le Qatar et le Kirghizstan se disputent les trois dernières places.
 
Les pays en hausse
 
Certains pays se sont améliorés depuis 2000. Ainsi la Corée, la Pologne, le Mexique et la Grèce enregistrent de meilleurs résultats que par le passé.
 
L'enquête a également révélé un sentiment de pessimisme largement partagé par les élèves du secondaire à propos des problèmes d'environnement, ainsi qu'un enthousiasme limité pour les carrières scientifiques. «Les élèves issus de milieux socio-économiques plus favorisés ont en général montré un plus grand intérêt pour les sciences, notamment en Irlande, en France, en Belgique et en Suisse, souligne l’enquête. Le fait que l'un des parents poursuive une carrière liée au domaine scientifique constitue un élément marquant des antécédents des jeunes.»
 
Et ce n’est pas mieux en lecture. Selon un rapport américain, publié par le Programme international de recherche en lecture scolaire (PIRLS) du Boston College, les Français lisent de moins en moins bien et ont un niveau en deçà de la moyenne.