Enquêtes sur la mort suspecte d'une fillette

- ©2007 20 minutes

— 

Le parquet de Perpignan a ouvert deux enquêtes après la mort, le 17 novembre dernier, de Noélanie, 8 ans, à la suite d'une crise d'épilepsie. Adoptée, la petite fille, d'origine tahitienne, avait fait l'objet d'insultes racistes et d'étranglements dans son école de Cabestany, au sud de Perpignan. Pour les parents, ces étranglements pourraient avoir entraîné le décès, mais selon le procureur de la République, l'autopsie ne montre aucun lien entre les maltraitances et la crise fatale. Les parents reprochent aussi à l'école de ne pas les avoir informés d'un courrier que leur enfant aurait écrit à un éducateur. La mère dit en outre avoir découvert que sa fille avait adressé une autre lettre à la gendarmerie dix jours avant son décès.