Séisme: plusieurs blessés, des immeubles effondrés

TREMBLEMENT DE TERRE D'une magnitude de 7,4, il a touché les Caraïbes ce jeudi soir...

E. D. et C. F. (Avec AFP)

— 

Le séisme dans les Caraïbes a fait au moins deux blessés graves en Martinique, mais aucune victime n'a été signalée dans l'immédiat à Fort-de-France, a-t-on appris jeudi auprès des pompiers et de la municipalité.
Le séisme dans les Caraïbes a fait au moins deux blessés graves en Martinique, mais aucune victime n'a été signalée dans l'immédiat à Fort-de-France, a-t-on appris jeudi auprès des pompiers et de la municipalité. — Rodolph Lamy AFP/France Antilles

Un séisme dans les Caraïbes d'une magnitude de 6,8 à 7,4 selon les sources a fait, selon un bilan révisé à la baisse vendredi, six blessés, dont un grave, jeudi à la Martinique selon la Sécurité civile.

Un mort et beaucoup de malaises


Au troits-Ilets, un Anglais a succombé à un malaise cardiaque. Une mort qui finalement n'a pas été attribué e au séisme. Les six personnes blessées souffrent de fractures et de contusions: de panique, elles se sont défenestrées.



Tremblement de terre en Martinique
envoyé par cyberico

Selon la préfecture de Martinique, il y aurait également une centaine de personnes souffrant de malaise. Mais il n y aurait pas eu de «réel mouvement de panique». Les habitants auraient eu le réflexe de sortir de leurs maisons.

Les écoles ont été fermées jusqu'à lundi, pour permettre des expertises. Dix-neuf collèges sur 42 et 10 lycées sur 23 seraient assez gravement endommagés.

Selon RFO, les habitants de Fort-de-France étaient en train de rentrer chez eux en ce début de soirée, tandis que que les forces de l'ordre estimaient les dégâts matériels. Il s'agit du séisme le plus important, selon un rappel des évenements majeurs enregistrés depuis 1987 - soit 20 ans - «dans un périmètre de 500 X 500 km autour de l'épicentre», a indiqué l'l'Observatoire des sciences de la Terre à Strasbourg, qui a enregistré une magnitude de 6,8 sur l'échelle de Richter (7,4 étant la magnitude du moment enregistrée par l'Institut de géophysique américain (USGS).

«Ça n'a jamais été aussi fort»

La secousse a eu lieu à 15 heures, heure locale (20 heures à Paris). Les renseignements généraux locaux parlent de plusieurs immeubles effondrés à Fort-de-France. A la Barbade, plusieurs immeubles ont été détruits à Bridgetown et le chef des services d'urgences a été blessé alors qu'il s'apprêtait à secourir des habitants, a indiqué la police locale. Selon des informations de la sécurité civile rapportées à Paris par la gendarmerie, il n'y avait en Guadeloupe «aucune victime à 21 heures», mais des «feux violents» étaient signalés à Pointe-à-Pitre.

«Ça n'a jamais été aussi fort, témoigne Céline, dont la mère habite à 10 kilomètres de Fort-de-France. Elle m'a raconté au téléphone que notre maison, pourtant anti-sismique, avait tremblé pendant deux minutes environ. Elle a eu très peur.» Depuis elle n'arrive plus à la joindre, le réseau téléphonique étant très encombré ce jeudi soir. «J'ai eu le temps d'appeler une amie qui m'a raconté que dans son entreprise, les ordinateurs sont tombés, ils ont dû évacuer l'immeuble. Il y a aussi eu des accidents des circulation car les gens étaient en train de conduire.»

… Vous êtes sur place ? L'info se construit avec vous: envoyez-nous vos témoignages, vos photos ou vos vidéos sur multimedia @20minutes.fr…

«Ça a été un gros choc, témoignait également Farid, qui habite Le Lamentin. J'étais sur le parking du travail, toutes les voitures ont bougé. C'était super impressionnant. Je suis en train de courir à la crèche pour aller chercher mon enfant.»

«La maison a bougé comme du papier», confirme Nanou sur un site antillais. «J'ai réussi à avoir ma soeur qui se trouve au lycée du Marin, il parait que c'est la panique, des malaises, des gens qui pleurent», écrit aussi Lydiane. «Nous clients du Centre Commercial de Destreland Guadeloupe, nous avons été outrés voire écoeurés et choqués de l'annonce faite par la direction du supermarché qu'il fallait reprendre le shopping car ce "n'est qu'un tremblement de terre".»

«Le personnel choqué»

«Pour le moment, il y a un immeuble et une banque effondrées. C'est la panique, mais nous ne savons pas s'il y a des victimes», ont-ils ajouté, en soulignant que le séisme avait été ressenti également en Guadeloupe et dans «une moindre mesure en Guyane».

«A la maison de retraite, les résidents et le personnel sont choqués. Le plus dur c'est qu'ils ne peuvent pas regagner le bâtiment par précaution et par peur des répliques, raconte encore Alexia, une internaute de 20minutes.fr Rien ne peut nous préparer à affronter cela !le bâtiment n'arrêtait pas de bouger, le tremblement a duré plusieurs minutes!»

Cellule de crise place Beauvau

Le séisme s'est produit dans la plaque Atlantique et non à l'est de l'île, comme la majorité de l'activité sismique habituellement enregistrée, a déclaré la directrice de l'Observatoire volcanologique et sismologique de Martinique, Sarah Bazin. «Il s'agit d'un séisme intraplaque qui s'est produit dans une zone de subduction à une profondeur de 172 kms et à 25 kms au nord de la Martinique», a-t-elle précisé, et non à 15 kms comme l'avait indiqué la sécurité civile de Paris. Selon l'Institut de géophysique américain, le séisme s'est produit à 145,4 km de profondeur et son épicentre se trouvait à 41 km au nord/nord-ouest de la préfecture de la Martinique, Fort-de-France.

Le ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie a réuni ce jeudi soir une cellule de crise place Beauvau à Paris et s'est mise en rapport avec «les deux préfets concernés, le directeur central de la sécurité civile et la gendarmerie nationale afin de faire un point complet de la situation et des besoins exprimés».

Un numéro vert 0 800 807 807 a été mis à la disposition de la population martiniquaise.