Le masseur-kinésithérapeute de Vincent Humbert affirme qu'il ne souhaitait pas mourir

POLEMIQUE Il diffuse un DVD de son témoignage, financé par une association anti-euthanasie…

— 

Hervé Messager, l'ancien kinésithérapeute de Vincent Humbert, pense que celui-ci ne voulait pas mourir
Hervé Messager, l'ancien kinésithérapeute de Vincent Humbert, pense que celui-ci ne voulait pas mourir — Capture d'écran de Dailymotion

Selon «Le Parisien», députés, sénateurs, journalistes et même le président de la République vont recevoir ces jours-ci «une pochette contenant un DVD assorti d'une lettre-témoignage». Celle d'Hervé Messager, masseur-kinésithérapeute au centre héliomarin de Berck-sur-Mer, qui a rééduqué Vincent Humbert pendant près de deux ans.

A l'occasion d'un téléfilm diffusé lundi prochain sur TF1 consacré à cette célèbre histoire d'euthanasie, le professionnel de santé a décidé, dit-il, «d'en finir avec les mensonges».

L'état de Vincent Humbert «déformé, exagéré»

Selon lui, l'état de Vincent Humbert a été «déformé, exagéré et des pans de la réalité de la vie du jeune homme et de Marie Humbert occultés».

Selon le quotidien, SOS Fin de vie, une association anti-euthanasie «d'inspiration catholique» a financé le mini-clip.

Mais pour Me Viguier, avocat de Marie Humbert, mère de Vincent, ce témoignage n'est pas de nature à rouvrir le dossier judiciaire qui a conclu à un non-lieu. «Ce monsieur a le droit de penser que Vincent Humbert n'était pas totalement lucide quand il demandait à mourir, il a le droit de penser et même de dire que la charge était trop lourde pour Marie Humbert, et que son fils a demandé à mourir pour la libérer. Mais il n'y a à mon sens aucun élément constitutif nouveau», a-t-il répondu au «Parisien».


Le Kiné de Vincent Humbert parle
envoyé par sosfindevie