Jacques Chirac veut se battre «pour la vérité» et son «honneur»

JUSTICE Après sa mise en examen, l'ancien chef de l'Etat français...

— 

Jacques Chirac, ancien président de la République mis en examen dans l'affaire des chargés de mission de la mairie de Paris, a affirmé jeudi sur TF1 qu'il se battrait "pour la vérité" et pour son "honneur".
Jacques Chirac, ancien président de la République mis en examen dans l'affaire des chargés de mission de la mairie de Paris, a affirmé jeudi sur TF1 qu'il se battrait "pour la vérité" et pour son "honneur". — Patrick Kovarik AFP/Archives
Jacques Chirac ne s'avoue pas vaincu. Au lendemain de sa mise en examen dans l'affaire des chargés de mission de la mairie de Paris, l'ancien président français a affirmé jeudi qu'il se battrait «pour la vérité» et pour son «honneur».

«Je n'accepte pas qu'on dise n'importe quoi sur cette affaire, que l'on foule aux pieds le principe de la présomption d'innocence et par conséquent», a-t-il lancé dans une courte interview enregistrée à son bureau.

«Jamais il n'y a eu d'enrichissement personnel et d'ailleurs personne ne le prétend, que les choses soient claires», a réaffirmé
l'ex-maire de Paris. «Dans cette affaire, il s'agit d'une vingtaine d'emplois répartis sur une période de 18 ans», a insisté Jacques Chirac. «Naturellement, il n'y a aucun détournement de fonds publics, puisque ces emplois étaient nécessaires au bon fonctionnement de la ville de Paris, et qu'ils ont été autorisés par délibération votée par le conseil de Paris.»