Lycéens et étudiants main dans la main

Philippe Blanc - ©2007 20 minutes

— 

Ils étaient des milliers à manifester hier contre la loi de réforme des universités dans beaucoup de grandes villes, comme à Paris, Bordeaux, Lyon, Rennes, Toulouse, Grenoble, Rouen ou Caen. A Paris, place de la Sorbonne, défilaient en majorité des lycéens, ainsi que des étudiants et quelques professeurs de fac. Ils protestent contre la loi Pécresse et redoutent la privatisation de l'enseignement supérieur. Les lycéens craignent une dévalorisation du baccalauréat et veulent que « le bac garantisse l'accès à l'université dans la filière de son choix et que l'entrée à l'université ne se fasse pas par les notes ou par l'argent ».

Dans le cortège parisien, Tristan Rouquier, président de la Fédération indépendante et démocratique lycéenne, a appelé à « des manifestations dans toute la France le 29 novembre ». Guillaume Toulorgne, 20 ans, étudiant en économie en 2e année à Paris-VII, redoute « une baisse du panel des savoirs » et s'inquiète de la précarisation des étudiants. Joëlle Burnouf, professeur d'archéologie à Paris-I, explique : « On appartient à ces disciplines rares, comme le grec, le latin et la philosophie, qui ne servent à rien, comme nous le disent les ministres. »

Sur www.20minutes.fr

L'actu du mouvement lycéen et étudiant