Garder le contact, trouver un job et se faire des amis d'amis

- ©2007 20 minutes

— 

Trois femmes témoignent de leur usage de Facebook:

· Flore: «Quand on a beaucoup d'amis dispatchés dans le monde, c'est très facile d'avoir régulièrement de leurs nouvelles. Il n'y a plus besoin nécessairement de leur écrire pour savoir ce qu'ils deviennent grâce aux photos, aux posts...»

· Rose: «Envie de proposer un apéro? Pas besoin de rechercher les e-mails ou les téléphones. Des photos à partager? On les met on-line. C'est idéal pour rentrer en contact avec des amis potentiels, des amis d'amis avec qui on parle en soirée, mais dont on n'a pas le contact personnel.»

· Sophie: «J'ai croisé une connaissance qui m'a parlé d'un plan boulot et m'a dit de lui envoyer un e-mail sur Facebook... Il y a aussi des gens dont j'entends souvent parler, mais que je ne connais pas. Facebook est un moyen de les connaître et de mieux connaître aussi mes amis persos.»

président
Jusqu'au 31 décembre prochain, les utilisateurs de Facebook peuvent voter pour élire leur président. Un Français, Arash Derambarsh, est actuellement dans le trio de tête.

faux
Sur Facebook, ne vous fiez à tous les profils, beaucoup de «fakes» (des faux) se baladent. Par exemple, si vous cherchez Nicolas Sarkozy pour l'ajouter à votre réseau social, vous trouverez une quarantaine de profils répondant à ce prénom et ce nom. Et aucun ne correspond à l’original a priori.
Pareil pour des personnalités comme Claire Chazal, Harry Roselmack, Britney Spears, Monica Bellucci... Et pour le moment, il n’y a aucun moyen de savoir au premier abord s’il s’agit d’usurpateurs ou non.