La grève contre la suppression des régimes spéciaux: le point à 20h13

EN DIRECT Des cheminots aux agents EDF/GDF, les dernières actions des grévistes...

— 

Vendredi, la grève continue contre la réforme des régimes spéciaux de retraite. 20minutes.fr vous informe en direct des dernières actions, revendications, négociations...

Le point sur les négociations c'est par ici

Le point sur l'état du trafic c'est par là

20h13: Arnaud Montebourg
estime que «le gouvernement veut les syndicats à genoux». Le député PS de Saône-et-Loire déclare sur RTL que, si «on écrase le mouvement social et syndical (...) il n'y aura plus personne pour défendre les intérêts de la classe au travail».

20h05:
Dans un communiqué, la SNCF annonce qu'elle va présenter aux syndicats un projet de «document de méthode» en vue de la négociation d'entreprise. Ce document traiterait du périmètre, des thèmes de la négociation, de sa méthode et de son calendrier. Les fédérations de cheminots avaient demandé jeudi au ministre du Travail, Xavier Bertrand, la tenue «dès vendredi» d'une réunion tripartite «pour fixer le cadre» des négociations dans les entreprises.

19h17:
Selon FO-Cheminots, «la jonction» de la grève à la SNCF avec le mouvement de grève prévu chez les fonctionnaires mardi 20 est «à l'ordre du jour» de «beaucoup d'assemblées générales».

19h13:
Pour la CFDT-RATP, «négociations et grèves sont conciliables». Le syndicat «condamne fermement la déclaration du gouvernement qui oppose mobilisation des salariés à la négociation (alors que) le recours à la grève reste un droit imprescriptible des salariés».

19h10:
Le CNI, petit parti de droite, appelle à manifester dimanche à Paris contre les grèves. Le Centre national des indépendants et paysans rejoint l'appel lancé par l'association libérale Liberté chérie.

19h07: Olivier Besancenot (
LCR) appelle les leaders des partis de gauche à «se réunir dans les plus brefs délais» pour organiser «des initiatives de solidarités» avec les salariés et les étudiants en grève. Selon lui, «devant la résistance qui tient en échec Sarkozy, l'UMP prépare des contre-manifestations pour faire plier les salariés en grève».

17h12:
Le trafic national SNCF restera «perturbé» ce week-end et sera «très réduit» en Ile-de-France indique la SNCF.

16h57:
La CFDT cheminots, 4e syndicat de la SNCF, «suspend son mouvement» de grève à la SNCF, annonce son secrétaire-général Arnaud Morvan.

16h56: Nicolas Sarkozy a demandé au ministre du Travail Xavier Bertrand de «poursuivre ses efforts» afin de permettre la reprise du travail à la SNCF et à la RATP «dans le respect du principe d'harmonisation» de la réforme des régimes spéciaux de retraite, a annoncé vendredi l'Elysée.

16h49:
Les cheminots de Bretagne, du Centre et du Mans reconduisent la grève pour 24 heures.

16h13:
Selon la direction de la RATP, 23,3% des agents étaient en grève ce vendredi à la mi-journée, contre 27.2 jeudi et 44% mercredi.

16h01: Hollande
fustige l'attitude du gouvernement. Depuis Tulle, le premier secrétaire du PS l'a accusé d'être responsable d'une «situation de blocage» «alors que les conditions d'une sortie de crise pourraient être trouvées».

15h30:
«Tosca» de Puccini devrait pouvoir être présenté en version de concert à l'Opéra Bastille, vendredi, samedi et mardi, indique le syndicat FO, qui a suspendu son préavis de grève pour «les cétagories artisitiques».

15h11:
Une info sur laquelle la SNCF a peu communiqué mais qu'elle vient de confirmer à 20minutes.fr. Vu qu'aucune rame IDTGV ne circule, les détenteurs de billets IDTGV seront remboursés intégralement mais ne pourront pas monter à bord des rames «classiques» pour rejoindre leurs destinations. Contrairement aux autres usagers.

15h01:
Le Parti socialiste demande «solennellement» au gouvernement «d'arrêter de tourner autour du pot» et de prendre «ses responsabilités» pour organiser une réunion avec les syndicats des cheminots, le soupçonnant de chercher «un affrontement», dans un communiqué rédigé par Julien Dray, député de l'Essonne.

Que pensez-vous de la grève? Dites-le par ici

15h03: Dans un communiqué, le Parti communiste «inadmissible» l'attitude du gouvernement, «responsable» du blocage des négociations dans les transports publics, et l'a appelé à «retrouver l'intelligence du dialogue».

14h59:
Le secrétaire général de la CGT-cheminots, Didier Le Reste, assure qu'il n'avait «pas l'impression que la CGT est en décalage avec la base» à la SNCF, alors que la plupart des assemblées générales reconduisent la grève malgré une amorce de dialogue syndicats-gouvernement.

13h49:
Les assemblées générales d'agents de la RATP des métros, bus et RER ont décidé vendredi la reconduction de la grève entamée mercredi contre la réforme des régimes spéciaux jusqu'à samedi, ou souvent lundi, a indiqué la CGT-RATP.


13h03:
Le trafic RATP ne connaîtra guère d'amélioration samedi, restant «perturbé» avec une rame de métro sur 5 en moyenne, sauf sur les lignes 1 et 14 où le service est meilleur, des lignes A et B du RER «fortement perturbées» et 40% des bus et tramways, prévient la direction de la RATP.

12h16:
Les cheminots des différents établissements SNCF de Haute-Normandie ont reconduit vendredi jusqu'à lundi et ceux de Basse-Normandie pour 24H00 la grève en défense des régimes spéciaux de retraite, annonce les syndicats.

12h27:
La grève des cheminots a été reconduite pour 24 heures à Bordeaux après un vote à une grande majorité au cours d'une assemblée générale qui s'est tenue vendredi matin, annonce les syndicats.

12h15:
La gare de Gap a été saccagée par des inconnus, annonce la CGT qui condamne l'action.

11h40: La grève est moins suivie vendredi à 11h, avec un taux de grévistes de 32,2% contre 42,8% jeudi et 61,5% mercredi, indiqué la direction de la SNCF.

11h35:
La SNCF et la RATP ont élaboré conjointement un plan spécial qui doit permettre, malgré la grève, la desserte du Stade de France vendredi soir à Saint-Denis où 75.000 personnes sont attendues pour le match amical de l'équipe de France de football contre le Maroc, selon les deux entreprises.

11h31:
Une réunion de négociation dans l'industrie électrique et gazière s'est ouverte vendredi matin, au siège de GDF à Paris, avec à l'ordre du jour les salaires et les retraites, en l'absence de la CGT, syndicat majoritaire, apprend-on de sources concordantes.

11h13: Quelque 70 agents d'EDF et de GDF ont bloqué vendredi matin durant près d'une heure une ligne du métro de Rouen, à l'appel de l'intersyndicale CGT-CFDT-FO, font savoir les syndicats.

11h11:
Des premières assemblées générales (AG) de cheminots ont reconduit vendredi la grève jusqu'à samedi, indique la CGT-cheminots.

10h54:
Gaz de France est prêt à mettre en place un système de retraite complémentaire pour ses salariés et à concéder des hausses de salaires pour compenser l'allongement de la durée de cotisation dans le cadre de la réforme des régimes spéciaux, assure le PDG de Gaz de France Jean-François Cirelli.

9h26:
Le trafic routier autour de Paris, très difficile vendredi en début de matinée, s'améliorait à 9h10, avec 115 km de bouchons, annonce le Centre régional d'information et de coordination routières d'Ile-de-France (CRICR). Le pic des embouteillages a été atteint à 7h30 avec 240 km, soit 50% de plus qu'un jour ordinaire, selon le Centre.

8h52: Des grévistes de la SNCF ont empêché vendredi matin des trains qui devaient desservir la gare Saint-Lazare de quitter leur dépôt, en se mettant sur la voie avec des pétards et des fumigènes, selon la direction et les syndicats de la SNCF.

8h30:
Le secrétaire général de la CGT Cheminots, Didier Le Reste, explique sur France Info qu'il attend «d'autres réponses» de la part du gouvernement pour sortir du conflit sur les régimes spéciaux de retraite qui risque de «s'enliser».