Cinq islamistes radicaux déférés au parquet de Paris

ANTITERRORSIME Ils étaient en possession d'armes de calibre de guerre...

avec AFP

— 

Localisation de Besançon.
Localisation de Besançon. — DR

Cinq des sept islamistes radicaux présumés, interpellés dans la région de Besançon mardi, devaient être déférés vendredi après-midi au parquet de Paris en vue de leur présentation à un juge antiterroriste, a-t-on appris de sources judiciaires.

Ces hommes, dont plusieurs sont français d'origine bosniaque, étaient en garde à vue depuis mardi, après leur interpellation avec deux autres personnes à Besançon et dans sa région. Ces deux dernières ne devraient pas être présentées à la justice.

Armes de calibre de guerre

Le groupe faisait l'objet d'une surveillance car ses membres possédaient des armes de calibre de guerre et s'entraînaient au tir en forêt à intervalles réguliers, selon une source judiciaire.

Les enquêteurs, diligentés par le parquet de Paris, cherchent notamment à vérifier s'ils ont des connexions avec l'islamisme radical.