SNCF: des grévistes empêchent des trains de circuler dans plusieurs villes

Sa. C. avec AFP

— 

Des «grévistes incontrôlés» ont «empêché des trains de circuler» avec «des torches» sur les voies SNCF, vendredi matin en gare de Paris-Saint-Lazare, selon le directeur général exécutif de la SNCF Guillaume Pépy, qui a dénoncé une attitude «inacceptable».

«Torches, pétards et détonateurs»

«C'est scandaleux et absolument inacceptable, un certain nombre de grévistes incontrôlés ou d'éléments extérieurs à l'entreprise ont mis le désordre en mettant des torches sur les voies, des pétards, des détonateurs qui sont des instruments de sécurité pour empêcher des trains de circuler» a-t-il affirmé sur France Inter.

«Non seulement il n'y a pas tous les trains normaux mais en plus il y a de la malveillance, des incidents provoqués et qui en plus retardent des trains. On ne peut pas en 2007 avoir ce genre d'incidents», a ajouté le directeur général exécutif.

Autres gares perturbées


D’autres actes de malveillance ont été enregistrés à Val d’Argenteuil, Lille, Château-Thierry, Sarreguemines et Saint Quentin, selon la SNCF. Il s’agit d’occupations de voies, de signaux d’alarmes tirés abusivement, d’allumage de torches à flamme rouge, de fermeture de signaux et même de mise en place d’obstacles sur les voies ou encore de détériorations de matériels.

Dans un communiqué, la SNCF «condamne totalement et vivement ces exactions qui pénalisent nos voyageurs et qui sont également susceptibles de porter atteinte à la sécurité des circulations et des installations. Elle rappelle que ces actes sont illégaux et feront l’objet de poursuites pénales».