Le point sur la grève dans les facs

REFORME Les étudiants protestent contre la loi sur l'autonomie des universités...

avec AFP

— 

La contestation s'est accrue mardi dans les universités avec dix-sept sites bloqués mais le mouvement s'est accompagné à Rennes et Nanterre d'incidents liés à des tensions entre étudiants, à quelques heures de la mobilisation des salariés contre la réforme des régimes spéciaux.
La contestation s'est accrue mardi dans les universités avec dix-sept sites bloqués mais le mouvement s'est accompagné à Rennes et Nanterre d'incidents liés à des tensions entre étudiants, à quelques heures de la mobilisation des salariés contre la réforme des régimes spéciaux. — Eric Cabanis AFP

La grogne des étudiants continuaient mercredi et devraient se poursuivre dans les prochains jours. Le point sur la contestation dans les universités.

Des étudiants ont voté mercredi le blocage de la faculté de Lettres d'Orléans à compter de jeudi et pour une semaine, pour protester contre la loi sur l'autonomie des universités, a annoncé un étudiant responsable de l'Unef à Orléans.

A Perpignan, le blocage a été reconduit pour une semaine, mercredi, par un vote majoritaire (896 voix contre 626) sur présentation de la carte d'étudiant, a constaté un journaliste de l'AFP.

Des étudiants de Montpellier II (Sciences) réunis en assemblée générale mercredi, ont voté le blocage de leur université, pour protester contre la loi Pécresse sur l'autonomie des universités, a-t-on appris de source syndicale étudiante.

Plus de 30 universités bloquées

Mercredi, 36 universités sur 85 et un IUT étaient perturbés par des blocages, de tout ou partie des sites, par des barrages filtrants, ou fermés par décision de l'administration, selon des informations recueillies auprès des bureaux de l'AFP en province et de l'Unef.

Trente sites étaient concernés par un blocage partiel ou total: Amiens, Angers, Besançon, Bordeaux II et III, Brest, Caen, Dijon, Lille I et III, La Rochelle, Le Havre, Limoges, Lyon II, Metz, Montpellier II et III, Nantes, Paris I-Tolbiac, Paris III, Paris VIII, Paris XIII, Pau, Perpignan, Rouen, Toulouse II-le Mirail, Toulouse III, Tours, l'IUT de Tarbes, Valenciennes (pôle lettres).