Nouvelles actions des marins-pêcheurs dans le Morbihan

Sa. C. avec AFP

— 

M. Sarkozy a proposé "l'exonération totale des cotisations patronales et salariales pour une durée de six mois renouvelable". Le coût de cette mesure est évalué à 21 millions d'euros par trimestre, a-t-il précisé.
M. Sarkozy a proposé "l'exonération totale des cotisations patronales et salariales pour une durée de six mois renouvelable". Le coût de cette mesure est évalué à 21 millions d'euros par trimestre, a-t-il précisé. — Mychele Daniau AFP/archives

Alors que Michel Barnier reçoit mercredi matin une délégation de pêcheurs pour sortir de la crise engendrée par la hausse du prix du gazole, les marins-pêcheurs du Morbihan poursuivaient mercredi matin leurs actions de protestation. Au menu : opérations-escargot et palettes brûlées en plusieurs points du département, selon la gendarmerie.

Lorient bloquée

Vers 8h, un premier barrage filtrant auquel participent une quarantaine de pêcheurs était en cours d'installation à hauteur de Lorient sur la N165, dans le sens Nantes-Quimper, entraînant 6 kms de retenues. Un autre barrage filtrant a été installé par une vingtaine de protestataires au niveau de l'isthme de Penthièvre reliant la presqu'île de Quiberon au continent. Une quinzaine d'autres faisaient brûler des palettes sur un rond-point près de la base sous-marine de Lorient.

Mardi, des heurts assez vifs entre pêcheurs et forces de l'ordre devant un dépôt de carburant à Lorient ont fait quatre blessés légers et un manifestant a été interpellé pour jet de projectile sur les CRS.

Les marins-pêcheurs bretons et normands ont décidé de poursuivre leurs actions malgré les mesures annoncées mardi par le président de la République Nicolas Sarkozy, notamment une exonération des charges patronales et salariales durant six mois renouvelable.