François Fillon sort de sa réserve

- ©2007 20 minutes

— 

Discret ces dernières semaines dans le débat politique, François Fillon a vigoureusement défendu son bilan hier à l'Assemblée nationale, s'en prenant au passage à la gauche sur le pouvoir d'achat, l'accusant d'être « largement responsable de la situation ». Et de promettre que « les six prochains mois ne seront pas moins chargés », citant la réforme des institutions, la loi de modernisation économique ou la réforme du marché du travail.