Tué à Lille, retrouvé calciné en Belgique

FAIT DIVERS Il aurait été victime d'un règlement de compte...

— 

Un homme de 30 ans a été abattu de plusieurs coups de feu dans sa voiture samedi à Lille et retrouvé calciné dans son véhicule dimanche en Belgique, victime probablement d'un règlement de compte.

Selon les premiers éléments de l'enquête et des témoins, la victime -connue de la police notamment pour une affaire d'extorsion de fonds- a été tuée alors qu'elle se trouvait au volant d'une Mercedes dans le quartier populaire de Lille-Fives, samedi vers 18h00. L'auteur des coups de feu, qui aurait tiré à six reprises, se serait ensuite installé au volant du véhicule en repoussant côté passager le corps de l'homme qu'il venait d'abattre, avant de prendre la fuite.

Dimanche, le véhicule incendié avec le cadavre du trentenaire à l'intérieur a été retrouvé par les pompiers belges de Leers-Nord, une commune entre Mouscron et Tournai en zone frontalière, qui avaient été appelés pour un feu de voiture. La police belge et la police française ont fait le lien avec la fusillade de la veille à Lille.

Un homme et une femme âgés de 23 ans, des Lillois dont l'un avait un différend avec la victime, ont été arrêtés et placés en garde à vue par la police judiciaire de Lille qui privilégie la piste du règlement de compte.
Une information judiciaire a été ouverte en Belgique pour "homicide volontaire et incendie de voiture".