L’agresseur de Marine Le Pen recherché pour une autre agression

JUSTICE Il s’en serait pris à sa petite amie...

— 

Un homme de 24 ans, mis en examen début octobre pour violences avec arme contre Marine Le Pen à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), est recherché depuis jeudi par la police.

L'homme, qui avait l'obligation de résider en Seine-Saint-Denis dans le cadre de son contrôle judiciaire après l'agression de Marine Le Pen, est soupçonné de «violences physiques» à l'encontre de son ancienne amie.

Enlevée

La jeune femme, âgée d'une vingtaine d'années, a déposé plainte après avoir été enlevée le soir du 31 octobre dans la région de Maubeuge (Nord) où elle a été libérée sur la voie publique le lendemain vers 6h.