Remous à la prison de Mulhouse

- ©2007 20 minutes

— 

Environ 70 détenus de la maison d'arrêt de Mulhouse (Haut-Rhin) ont refusé samedi de regagner leurs cellules à l'issue de la promenade et ont mis le feu à des vêtements à l'intérieur de leur gymnase. Selon l'administration pénitentiaire, l'incident avait pour origine une rumeur « infondée » selon laquelle un détenu, hospitalisé pour des problèmes de diabète, serait décédé. Les détenus ont réintégré leur cellule dans la soirée, sans incident.