Condamnés pour un clip diffamatoire à l'égard de Nicolas Sarkozy

JUSTICE Six hommes âgés d'une vingtaine d'années...

avec AFP

— 

Nicolas Sarkozy a souhaité que la proposition de loi du Nouveau centre (NC), visant à le faire bénéficier d'un financement public, ne soit pas réexaminée à l'Assemblée, mardi lors d'un petit déjeuner avec les responsables de la majorité, a indiqué l'un d'eux à l'AFP.
Nicolas Sarkozy a souhaité que la proposition de loi du Nouveau centre (NC), visant à le faire bénéficier d'un financement public, ne soit pas réexaminée à l'Assemblée, mardi lors d'un petit déjeuner avec les responsables de la majorité, a indiqué l'un d'eux à l'AFP. — Eric Feferberg AFP/Archives
Six hommes ont été condamnés vendredi par le tribunal correctionnel de Versailles pour avoir réalisé un clip pendant les émeutes de 2005 dans lequel certains d'entre eux proféraient des insultes à l'égard de Nicolas Sarkozy autour d'une voiture en flammes à Elancourt (Yvelines).

Les six prévenus, âgés d'une vingtaine d'années et habitant Trappes (Yvelines) ainsi que les villes alentour, ont été condamnés à des peines de détention allant de trois mois avec sursis à six mois ferme.

«Pour délirer»

Le 5 novembre 2005, ils ont mis le feu à une voiture puis certains ont été filmés en train de chanter des paroles insultantes à l'égard de Nicolas Sarkozy, alors ministre de l'Intérieur. Ils ont ensuite diffusé ce clip sur un blog Internet avant d'être identifiés par la police qui avait eu connaissance de cette diffusion.

A la barre, l'un d'entre eux a assuré vendredi avoir fait ce clip «pour délirer». «On voulait faire de la musique. Aujourd'hui, on est passé à autre chose», a-t-il affirmé.