SNCF-RATP: le trafic ferroviaire pourrait reprendre plus vite que prévu

Les rédactions de 20 Minutes

— 

Les partis de gauche ont souligné avec satisfaction jeudi l'ampleur de la grève contre la réforme des régimes spéciaux de retraites, même s'ils ne sont pas, sur le sujet, sur la même longueur d'ondes.
Les partis de gauche ont souligné avec satisfaction jeudi l'ampleur de la grève contre la réforme des régimes spéciaux de retraites, même s'ils ne sont pas, sur le sujet, sur la même longueur d'ondes. — Bertrand Guay AFP
Une lueur d'espoir pour le trafic ferroviaire? Jeudi soir, la Fgaac (agents de conduite autonomes), qui avait appelé à reconduire la grève vendredi à la SNCF, a annoncé qu'elle suspendait le mouvement, après avoir obtenu «des réponses» de la direction de l'entreprise.

La Fgaac est le deuxième syndicat chez les conducteurs. Jeudi soir, SUD-Rail et FO appelaient toujours à reconduire le mouvement vendredi, mais selon Guillaume Pépy, le directeur exédutif de la SNCF, le trafic va reprendre «plus vite que prévu».

Un tiers des transiliens et TER (transports express régionaux) rouleront vendredi matin et deux tiers «à la pointe du soir», c'est-à-dire entre 16h30 et 19h00, a précisé la direction.
Les TGV et Corail partant d'Ile-de-France ou y arrivant seront tous assurés à partir de 16h00, après une reprise progressive depuis le début de la journée.
Les TGV et Corail transversaux (province-province) connaîtront un trafic plus faible, avec un tiers assuré le matin et deux tiers l'après-midi.
Samedi, le trafic sera quasiment normal sur l'ensemble du réseau et la SNCF offrira une «garantie d'acheminement» pour la finale de la coupe de monde de rugby, au stade de France à Saint-Denis, par les eurostars et transiliens.


A Paris

Le jeudi noir est passé, mais les galères pourraient se prolonger vendredi matin dans les transports en commun franciliens.

Vendredi, la RATP promet «une tendance à la reprise», mais averti que les perturbations ne sont pas terminées. Deux syndicats minoritaires, l'Unsa et SUD, ayant appelé à reconduire la grève sur les lignes de métro 1, 3, 4, 8, 9, 11, 12 et 13 et sur les RER A et B, la régie prévoit que le métro assurera un tiers du trafic normal.

Les gares RER de la RATP devraient toutes être ouvertes, mais avec un trafic perturbé et des interconnexions interrompues. Enfin, dans les tramways et les bus, le trafic restera aléatoire malgré une amélioration par rapport à jeudi.


A Lyon
Nouvelle galères en perspective sur le réseau ferré. La direction régionale de la SNCF s'attend vendredi à de nouvelles perturbations dans la région de Lyon. Jeudi, les syndicats FO Cheminots et Sud-Rail ont reconduit leur mouvement, obligeant la SNCF à prolonger le système d’autocar mis en place pour pallier l'absence de trains.
Le trafic TER devrait cependant reprendre progressivement dans l'après-midi, selon la direction. Et quelques TGV devraient circuler sur l'axe Lyon-Paris dans la matinée. «On ne veut pas laisser retomber le mouvement», indique Jean-Louis Basset, responsable régional de FO Cheminots.

A Nantes
La circulation des trains devrait encore être très perturbée vendredi. Un retour progressif à la normale est envisagé d'ici l'après-midi. Comme jeudi, des cars de substitution sont mis en place pour les lignes TER. Rens: 0 805 90 36 35.

A Strasbourg
Un préavis de grève a été déposé pour vendredi et la CGT n’exclut pas la possibilité d’organiser de nouvelles actions dans les prochains jours.

A Marseille
La circulation des trains devrait reprendre progressivement dans la journée. Pour tout renseignement : www.ter-sncf.com/paca et par téléphone au 08 00 11 40 23 ou au 08 05 90 36 35.

A Toulouse
Le trafic ferroviaire devrait également reprendre normalement vendredi.