Le Monopoly résistera-t-il à l'appel de Montcuq ?

Nadia Daam - ©2007 20 minutes
— 

Le 9 novembre, le fabricant de jeux de société Hasbro annoncera si Montcuq figurera sur le plateau de son nouveau Monopoly. En septembre, le géant du jouet a lancé un vote sur Internet (clos mercredi dernier) pour désigner les vingt-deux villes appelées à figurer dans l'édition « Villes de France ». Et ne s'attendait certainement pas à voir Montcuq en tête des suffrages pour remplacer la très élégante rue de la Paix.

Du côté de cette petite commune du Lot, où l'on prononce le « q » comme il se doit, la blague passe plutôt bien. Stéphane Deblay, agent immobilier sur place, confesse avoir voté « plutôt deux fois qu'une », surtout que l'occasion est « une aubaine » pour le commerce et la renommée du village. L'office du tourisme profite aussi du phénomène, en vendant des plaques avec le nom de la commune. C'est que le village est devenu un lieu de pèlerinage depuis le sketch culte de Daniel Prévost pour « Le Petit Rapporteur », de Jacques Martin : « Aujourd'hui, pour la première fois à la télévision, je vais vous montrer Montcuq », s'amusait Prévost. Reconnaissant, le maire de la ville, Daniel Maury, a rebaptisé la rue de la mairie « rue du Petit Rapporteur ».