Des croix gammées sur la synagogue de Verdun

© 2016 AFP

— 

Des gendarmes effectuent des relevés après que des tags néonazis et des croix gammées ont été tracés sur le monument à la mémoire des combattants israélites tués pendant la bataille de Verdun durant la Première guerre mondiale, le 07 mai 2004 à Fleury-devant-Douaumont
Des gendarmes effectuent des relevés après que des tags néonazis et des croix gammées ont été tracés sur le monument à la mémoire des combattants israélites tués pendant la bataille de Verdun durant la Première guerre mondiale, le 07 mai 2004 à Fleury-devant-Douaumont — JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN AFP

Des croix gammées et l'inscription «white power» [pouvoir blanc] ont été taguées sur la synagogue de Verdun (Meuse) ainsi que sur une église au cours du week-end, près de deux mois après une première profanation, a-t-on appris lundi de source policière.

Au total, deux croix gammées ont été dessinées sur la synagogue, et deux autres sur l'église sainte-Catherine, a précisé à l'AFP le commandant Bertrand Dubuc, de la police de Verdun.

Les inscriptions ont été découvertes dimanche peu après minuit, a-t-il précisé, soulignant que la surveillance de la synagogue avait été «renforcée».

Les croix gammées et l'expression «white power» ont été dessinées sur une partie du mur d'enceinte de la synagogue, et s'étendent aussi sur l'ancienne Maison du rabbin, un bâtiment qui n'appartient pas à la communauté juive, a précisé le président de la communauté juive de Verdun, Jean-Claude Lévy.

Il s'agit d'une «toute petite communauté extrêmement bien intégrée», qui compte «15 à 20 coreligionnaires» selon M. Lévy.

Cette profanation fait suite à la découverte, mi-mars, de plusieurs croix gammées, a-t-il rappelé.

Le Parti socialiste a condamné «avec la plus grande fermeté ces actes antisémites intolérables». «Ces dégradations, et les messages qu’elles véhiculent, constituent une agression à l'encontre même de notre modèle républicain. Nous espérons que les auteurs de ces faits seront rapidement appréhendés et poursuivis en justice», a indiqué le PS dans un communiqué.