Loi travail: six Français sur dix pensent que Valls finira par céder

© 2016 AFP

— 

La Premier ministre Manuel Valls lors de la session de Questions au Gouvernement à l'Assemblée nationale le 25 mai 2016
La Premier ministre Manuel Valls lors de la session de Questions au Gouvernement à l'Assemblée nationale le 25 mai 2016 — PATRICK KOVARIK AFP

Six Français sur dix pensent que le gouvernement ne tiendra pas face aux blocages et finira par céder sur la loi travail, auquel cas pour 72% d'entre eux Manuel Valls devrait quitter Matignon, selon un sondage Odoxa diffusé vendredi.

A la question «Manuel Valls affirme qu'il tiendra bon face aux blocages, qu'il ne retirera pas la loi El Khomri et ne changera pas le cadre du texte. Le croyez-vous?», 60% des personnes interrogées répondent par la négative, contre 40% qui pensent que le Premier ministre tiendra.

Pour 52% des proches de la gauche et 63% des sympathisants de droite Manuel Valls finira par céder face à l'agitation sociale, selon cette enquête pour Paris-Match et iTELE.

Une courte majorité de Français, 52%, pensent par ailleurs que Manuel Valls «gère le mieux ou tout au moins le moins mal le conflit», contre 44% qui estiment que c'est François Hollande.

Mais si 61% des sympathisants de gauche (contre 36%) préfèrent la gestion du chef de l’État, la fermeté affichée de Manuel Valls est plébiscitée par 64% (contre 33%) des proches de la droite.

Enfin, «si le gouvernement finissait par céder aux manifestants et grévistes et retirait la loi El Khomri», 72% des personnes interrogées pensent que Manuel Valls devrait démissionner, contre 27% d'un avis contraire. Le Premier ministre devrait quitter Matignon pour 62% des sympathisants de gauche et 79% de ceux de droite.

Enquête réalisée en ligne les 26 et 27 mai, auprès d'un échantillon de 1.018 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.