La chronologie des attentats de 1995 et des procès

JUSTICE Les principaux faits à connaître...

— 

Ramda, âgé aujourd'hui de 38 ans, est soupçonné d'avoir assuré, pour le compte du GIA algérien (Groupe islamique armé), le financement de l'attentat de Saint-Michel (8 morts, environ 150 blessés) en juillet 1995 et de ceux du Musée d'Orsay et de Maison-Blanche qui avaient fait des dizaines de blessés en octobre de la même année.
Ramda, âgé aujourd'hui de 38 ans, est soupçonné d'avoir assuré, pour le compte du GIA algérien (Groupe islamique armé), le financement de l'attentat de Saint-Michel (8 morts, environ 150 blessés) en juillet 1995 et de ceux du Musée d'Orsay et de Maison-Blanche qui avaient fait des dizaines de blessés en octobre de la même année. — Pierre Boussel AFP/Archives

- 25 juillet 1995 : l'explosion d'une bouteille de gaz, bourrée d'écrous, dans le RER parisien à la station Saint-Michel, fait 8 morts et 119 blessés.
- 6 octobre 1995 : attentat à la station de métro Maison-Blanche (XIIIe arr) : 16 blessés.
- 16 octobre 1995 : Rachid Ramda, depuis Londres, effectue un virement de 38.000 francs en faveur de Boualem Bensaïd, en France, le principal responsable de la vague d'attentats
- 17 octobre 1995: une rame du RER C est perforée par l'explosion d'une bombe entre les stations Musée-d'Orsay et Saint-Michel : une trentaine de blessés.
- 1er et 2 novembre 1995 : une opération de police menée à Paris, Lyon et Lille permet d'arrêter les auteurs présumés des principaux attentats, Boualem Bensaïd et Smaïn Aït Ali Belkacem, issus de la mouvance algérienne du Groupe islamique armé (GIA).
- 4 novembre 1995 : Rachid Ramda est arrêté à Londres à la suite de quatre mandats internationaux lancés par la France.
- 30 octobre 2002 : Boualem Bensaïd et Smaïn Belkacem sont condamnés par une cour d'assises spéciale à la réclusion criminelle à perpétuité.
- 27 novembre 2003: la cour d'assises d'appel de Paris confirme la condamnation de Boualem Bensaïd. Smaïn Aït Ali Belkacem s'est désisté de son appel.
- 1er décembre 2005: Rachid Ramda est extradé de Grande-Bretagne.
- 29 mars 2006: condamnation de Rachid Ramda par le tribunal correctionnel de Paris à dix ans d'emprisonnement pour «association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste».
- 18 décembre 2006: la cour d'appel confirme la condamnation de Rachid Ramda à dix ans de prison.
- 1er octobre 2007: ouverture du procès de Rachid Ramda devant la cour d'assises de Paris pour le volet criminel de l'affaire.