Evrard, manipulateur ou dénonciateur ?

FRANCE Face au juge d’instruction, le violeur annonce des éléments accablants pour son médecin traitant …

P. B.

— 

Le pédophile récidiviste Francis Evrard, interpellé mercredi dernier pour l'enlèvement du petit Enis, a déclaré aux enquêteurs qu'il n'aurait pas pris de Viagra avec le petit Enis, rapporte Aujourd'hui en France/Le Parisien dans son édition de mercredi.
Le pédophile récidiviste Francis Evrard, interpellé mercredi dernier pour l'enlèvement du petit Enis, a déclaré aux enquêteurs qu'il n'aurait pas pris de Viagra avec le petit Enis, rapporte Aujourd'hui en France/Le Parisien dans son édition de mercredi. — AFP/Archives

Quel crédit apporté aux propos de Francis Evrard publié par Le Figaro ? Le violeur du petit Enis, 5 ans, aurait affirmé au juge d’instruction que le médecin qui lui avait prescrit du Viagra le suivait depuis sept ans au centre de détention de Caen.
Il aurait également soutenu que ce même médecin qui avait établi son dossier de sortie était au courant de son passé judiciaire.
 
Cette déposition entre en contradiction avec les déclarations du médecin qui avait annoncé qu’il ne connaissait pas le dossier du détenu et qu’il n’avait pas prescrit ces pilules.
 
Evrard, mis en examen pour « enlèvement et séquestration, viols et agressions sexuelles en récidive, s’est vanté d’«avoir connu dans sa vie une quarantaine d’enfants, mais n’avoir été condamné que pour trois» avant de se rétracter en expliquant qu’il voulait faire de la provocation.