Galledou va témoigner, selon son avocat

A Marseille, Stéphanie Harounyan - ©2007 20 minutes

— 

La décision a été « douloureuse », de l'avis de son avocat, Alain Molla. Mama Galledou, l'étudiante gravement brûlée lors de l'incendie criminel d'un bus en octobre 2006 à Marseille, devrait finalement témoigner ce matin lors du procès de deux des incendiaires présumés. Seuls une complication médicale ou un frein d'ordre psychologique pourraient empêcher son intervention, a précisé l'avocat. La jeune femme de 27 ans interviendrait dans la matinée via un dispositif de visioconférence, installé dans une salle de l'administration judiciaire dont la localisation n'a pas été précisée. Cadrée en plan fixe, elle ne verra que le président du tribunal, et jamais les deux prévenus.

Ces derniers ont été confrontés pour la première fois depuis le drame à des photos de la victime, hier après-midi. « Lors du témoignage de Mama Galledou, ce sera une image vivante, mon client est très anxieux de l'entendre », confiait Anne Carrel, avocate du prévenu le plus âgé. Les deux mineurs, qui reconnaissent leur participation à l'incendie mais nient avoir allumé le feu, sont restés sur leur version des faits à l'audience d'hier, où ont aussi été entendues la directrice de la brigade criminelle et la conductrice du bus, Danielle Fernandez. « Chez l'un des mineurs, le repentir est là, mais chez le plus jeune, il y a toujours cette insolence », a-t-elle commenté. « Mon client est peu loquace, concède Philippe Vouland, l'avocat du mineur. Il reconnaît tout, mais ne donne rien. » Si son client « appréhende » le témoignage de Mama, « il attend aussi ce moment pour lui présenter ses excuses de vive voix ».

Sur www.20minutes.fr

Suivez l'audience de ce matin