Mailly (FO): pas «d'essoufflement» contre la loi travail

© 2016 AFP

— 

Le secrétaire général de FO Jean-Claude Mailly le 9 avril 2016 lors de la manifestation à Paris contre la loi travail
Le secrétaire général de FO Jean-Claude Mailly le 9 avril 2016 lors de la manifestation à Paris contre la loi travail — JOEL SAGET AFP

Le numéro un de Force ouvrière, Jean-Claude Mailly, a estimé jeudi qu'il n'y avait «pas d'essoufflement» contre le projet de loi travail, toujours porteur de «vrais problèmes».

«Ça ne s'essouffle pas parce qu'il y a de vrais problèmes sur cette loi. Notamment un problème clef de l'inversion de la hiérarchie des normes», permettant que les accords d'entreprise l'emportent sur les accords de branche, «facteur d'inégalité et facteur de précarité», a déclaré sur France Info Jean-Claude Mailly.

Le secrétaire général de FO a refusé d'estimer la mobilisation attendue ce jeudi contre le projet de loi, prévoyant seulement qu'elle serait «bonne».

«Je ne sais pas, même le 31 mars je ne savais pas. Ce que je sais, c'est que ça mobilise dans les troupes de FO. La CGT me dit la même chose. A Paris il y aura vraisemblablement moins de jeunes puisque ce sont les vacances scolaires, mais je pense que ce sera une bonne journée de mobilisation», a-t-il dit.

Pour obtenir le retrait d'un projet de loi «inacceptable» à leurs yeux, sept syndicats de salariés et d'étudiants donnent à nouveau rendez-vous dans la rue jeudi à Paris et en régions pour la quatrième fois en deux mois.

A Paris, la manifestation partira de Denfert-Rochereau à 14H00 en direction de la place de la Nation.