CGT: le syndicat va réélire Martinez à sa tête

© 2016 AFP

— 

Le secrétaire général de la CGT, Philippe Marinez, lors du congrès de son syndicat à Marseille, le 18 avril 2016
Le secrétaire général de la CGT, Philippe Marinez, lors du congrès de son syndicat à Marseille, le 18 avril 2016 — BERTRAND LANGLOIS AFP

Le Congrès de la CGT a élu jeudi la cinquantaine de membres de la Commission exécutive confédérale, sa direction élargie, composée de 25 femmes et autant d'hommes, dont le secrétaire général Philippe Martinez.

M. Martinez doit être réélu vendredi matin au poste de secrétaire général de la CGT, de même que sa garde rapprochée, le Bureau confédéral, composé de dix membres, dont lui-même. Ce Bureau, choisi par M. Martinez et dont la liste n'est pas encore rendue publique, sera issu de la Commission exécutive.

Au sein de la nouvelle Commission exécutive choisie jeudi, 27 personnes proviennent du secteur public et 23 du privé, selon une source proche de la direction, sous le couvert de l'anonymat. Et pour la première fois, un chômeur figure dans cette Commission, comptabilisé dans le secteur privé.

Il y avait 88 candidats. Pour respecter les règles de parité et en raison du manque de candidatures féminines, le nombre de membres a été réduit à 50 personnes, contre 56 précédemment.

Un millier de délégués CGT sont réunis depuis lundi à Marseille, pour discuter de la feuille de route du syndicat, mais aussi élire la direction, le bureau et le secrétaire général. La réélection de M. Martinez est une formalité.