Les braqueurs du fourgon de la Brink's en 2002 à la barre

- ©2007 20 minutes

— 

Aujourd'hui s'ouvre le procès des braqueurs d'un fourgon de la Brink's devant la cour d'assises de l'Eure. Survenu le 30 mai 2002 sur la RN 13 à hauteur de Saint-Aquilin-de-Pacy près d'Evreux, ce hold-up impliquerait également deux des convoyeurs. Les braqueurs avaient positionné deux véhicules en travers de la route et étaient équipés d'un lance-roquettes pour arrêter les employés de la Brink's qui effectuaient une tournée de ramassage de fonds.

Les convoyeurs auraient pris la fuite sans utiliser leurs armes alors que les malfaiteurs transféraient les fonds, 1,9 million d'euros, dans un troisième véhicule. Six semaines après les faits, les convoyeurs avaient été licenciés pour « faute professionnelle » par la Brink's.

L'enquête des policiers du SRPJ de Rouen les avait menés sur la piste d'une famille de Seine-Saint-Denis aux investissements douteux, et dont l'un des membres se vantait d'avoir fait un casse. Et surtout, ils avaient découvert que le beau-frère d'un des convoyeurs avait connu en prison l'un des membres de cette famille.