Un garçonnet fauché en plein rallye

- ©2007 20 minutes

— 

Une course endeuillée. Six pilotes du rallye de Béthune (Pas-de-Calais) ont décidé de ne pas prendre le départ hier, après la mort d'un enfant fauché samedi par le leader de la course, placé en garde à vue. La voiture est sortie de la route dans un virage et a tué un spectateur de 5 ans originaire de la région. Les trois pilotes de l'équipe du leader ont abandonné, et trois autres concurrents se sont retirés hier matin. « Si la sécurité n'avait pas été respectée, le rallye ne serait pas parti. Mais tout était en ordre », a déclaré Georges Collin, du service presse de la course. Michèle Alliot-Marie, ministre de l'Intérieur, va réunir cette semaine des organisateurs de rallye, afin d'éviter d'autres drames.