Fermeture d'un bar situé trop près d'une église

JUSTICE Les Cascades était le seul café de La Motte, un village du Var...

— 

Le bar Les Cascades menacé de fermeture à La Motte, dans Le Var
Le bar Les Cascades menacé de fermeture à La Motte, dans Le Var — DR

Le bar «Les Cascades», situé à La Motte, un village du Var, est menacé de fermeture. Pas parce que ses habitués ont fui son comptoir, mais parce qu’il est situé à moins de 40 mètres de l'église Saint-Victor. Une proximité interdite par un arrêté préfectoral datant de 1978. C’est une «zone protégée», invoque la cour d'appel d'Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) qui a également condamné Erick Beruti, le gérant du bar, à verser une amende de 50 euros.

Or ledit bar est situé à 38 mètres de l'église à vol d'oiseau. «La pilule est d'autant plus amère pour Erick Beruti que son bar a longtemps été mitoyen de l'église, avant de déménager, au terme d'un accord avec le maire, en un lieu plus éloigné, situé de l'autre côté de la place», note l’agence AP.

Erick Beruti a annoncé qu’il allait se pourvoir en cassation. «Cela fait dix ans que je travaille sérieusement», a-t-il déclaré mercredi, à la sortie de l'audience. «Je paie mes impôts. Mon bar est un lieu de vie qui participe au dynamisme de ce petit village. Je ne comprends pas ce qu'on nous reproche. C'est une histoire pagnolesque, qui se termine en mort civile.»

Une décision incompréhensible, selon les clients

«C’est le seul café du village, il ne gêne personne, au contraire !, proteste un habitant de La Motte. «J’ai écrit à la Préfecture que je m'élevais contre cet arrêté et son application littérale dans ce cas et que je ne comprenais pas l'acharnement à priver un village de cet espace de services pour une raison pour le moins obscure».

«L'amende de 50 euros est risible, s’étrangle l'avocat du gérant du bar, Maître Jean-Louis Bernardi. Tout ça ne correspond à rien. En tant que juriste, je comprends mal cette décision. En tant que citoyen, je ne l'admets pas».