Supporters bastiais: «risques avérés de dérapages et d'affrontements» à la manifestation de samedi, selon Simeoni

© 2016 AFP

— 

La police intervient sur les lieux des incidents à Corte, en Corse, le 15 février 2016
La police intervient sur les lieux des incidents à Corte, en Corse, le 15 février 2016 — Pascal Pochard Casabianca AFP

Le président de l'exécutif de la Collectivité territoriale de Corse (CTC) Gilles Simeoni a mis en garde vendredi contre «des risques avérés de dérapages et d'affrontements» lors d'une manifestation samedi à Bastia pour la défense de supporters bastiais mis en examen à Reims.

«Il faut absolument désamorcer cette logique de confrontation qui est un piège», a dit M. Siemoni dans un communiqué, souhaitant que la manifestation à laquelle il ne participera pas «se déroule dans le calme et la dignité». Celle-ci est organisée par la principale association de supporters, deux jours après la condamnation à 10 mois de prison dont 5 ferme d'un étudiant ayant manifesté mardi à Corte pour dénoncer l'arrestation des supporters dont l'un a été grièvement blessé lors de heurts avec la police à Reims.